Action patrimoniale et temporalités

L’action patrimoniale est écartelée entre deux temporalités : le temps long qui la condamne à la procrastination et le temps court qui appelle l’urgence imparfaite et insuffisante.

In medio star virtus. (La vertu est éloignée des extrêmes).

Parce qu’on attend de son dépositaire (banque ou assureur) qu’il gère l’immédiat, face auquel on ne peut presque rien, ou le très long.

La difficulté de l’action patrimoniale contemporaine est précisément liée au fait que, écartelée entre ces deux temporalités, le dépositaire ne semble plus parvenir à construire une action propre et durable. Lire la suite